Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 12:02

 TABOULÉ  ORIENTAL

 


350 grammes de semoule de blé
40 cl d'eau légèrement salée
1 poivron vert
5 tomates
1 poivron rouge + 1 gros poivron cuit au four
4 petits oignons blancs
2 citrons ( le jus )
1 bouquet de menthe fraîche
15 cl d'huile d'olive, sel, poivre du moulin

Versez l'eau salée dans une grande casserole et portez la à ébullition. Hors du feu ajoutez la semoule de blé, mélangez délicatement puis laissez gonfler ( d' où le titre )2 à 3 minutes. Laissez couvert avec un torchon pendant 2 à 3 minutes en égrenant la semoule avec une fourchette. Lavez les tomates et les poivrons, épépinez les et coupez les en petits dés. Pelez et émincez très finement les oignons blancs. Mélangez le jus de citron avec l'huile d'olive, le sel et le poivre . Lavez, séchez et ciselez la menthe. Ajoutez à la semoule, les tomates, les oignons, le poivron et la menthe, en mélangeant doucement pour ne pas écraser les légumes. Ajoutez le mélange citron huile d'olive et mélangez de nouveau. Placez au moins 1 heure au réfrigérateur avant de servir. Dans les demi sphères filmées chemisez avec le poivron cuit au four, puis remplissez avec le taboulé en le tassant bien et soudez les demi sphères ensemble et filmer pour faire pression. Pour plus de facilité au démoulage passez les 30 minutes au congélateur et décorer les avec des feuilles de menthe à leur sortie du froid. 

 

Un grand malheur est arrivé à l'abbaye et j'ai la pénible mission de vous en faire part. Mardi soir, pendant que l'abbé Nédictine donnait les dernières grâces, l'abbé Quille perdit l'équilibre dans l'escalier et tomba inanimé dans les bras du Père Iscope. Les révérends pères, en perdant l'abbé Quille, perdaient leur seul soutien. Un seul restait joyeux : le père Fide. Quant à l'abbé Tise, il n'y comprenait rien. Il aurait bien voulu que le saint Plet l'aide à comprendre ce qui s'était passé mais rien n'y fit. Après l'accident de l'abbé Quille, on alla chercher le Père Manganate et le Père Itoine, les deux médecins de l'abbaye. Ils pensaient ranimer le malheureux mais leurs efforts furent vains et celui-ci décéda peu après. Le lendemain fut donc célébré son enterrement. Chacun fut appelé à l'abbaye par les célèbres cloches du Père Sonnage. La messe fut dite sur une musique de l'abbé Thoven. Le père Ocquet fut chargé du sermon et comme il n'y avait pas de chaire, il monta sur les épaules du Père Choir. A la fin de l'homélie, le Père Cepteur fit la quête et remit les dons ainsi recueillis à notre frère africain, l'abbé N'Pé. Après la messe, une grande discussion s'engagea pour le transport de la bière : l'abbé Canne et l'abbé Trave voulaient passer par les champs. Le Père Clus s'y opposa. L'abbé Casse en fut enchanté. Le Père San avec sa tête de turc ne voulait rien entendre. Le Père Vers et le Père Nicieux semaient le doute dans les esprits. Finalement on décida que, comme à l'accoutumée, l'abbé Taillière serait chargé du transport du corps du défunt. Devant la tombe creusée par le Père Forateur et en l'absence du Père Missionnaire, l'abbé Nédiction donna l'absolution. Le Père Venche et l'abbé Gonia avaient joliment fleuri la tombe. Celle-ci fut recouverte d'une belle pierre tombale préparée par l'abbé Tonneuse. Sur le chemin du retour, le spectacle fut déchirant. Le Père Pendiculaire était plié en deux de douleur et de chagrin. L'abbé Vitré était lui aussi plein de larmes. La Mère Cédés ,invitée pour l'occasion, fermait la marche en compagnie du frère du Père Igord. A l'arrivée, le Père Sil et l'abbé Chamelle préparèrent le repas tout en consultant les livres culinaires du saint Doux. Le Père Nod et le Père Collateur servirent à boire et chacun put se remettre de ses émotions.

Signé : L'abbé BICI

 (bd) u taboulé 033(bd) u taboulé 035

 (bd) u taboulé 039(bd) u taboulé 044(bd) u taboulé 043

Partager cet article

Repost 0
Published by domi - dans entrées
commenter cet article

commentaires

kola 03/03/2012 15:40

Toujours inventif sur le plan présentation, même quand la recette reste simple et facile, la finition est fabuleuse pour équilibrer le tout... tu as de la chance ! les idées ne s'épuisent pas ! à
la différence de la routine... tu as vraiment tout compris... bravo !! bel après-midi, bisous
Jacqueline

Provence 14/11/2010 09:03


Ta recette est à l'honneur sur mon blog aujourd'hui. Un grand merci


stef de fla 01/09/2010 19:14


D'après mon entourage je suis plutôt douée question taboulé mais là je suis dans les choux.


COLARGOL 02/08/2010 01:17


Mon fils a cru à une coccinelle !!
Excellent


domi 08/08/2010 15:13



En effet j' ai beaucoup de blogueuses qui ont penser la même chose que ton loulou, gros bisous pour vous



PEARL 30/07/2010 08:05


Waouh le titre en lui tout seul décrit fort cette belle recette de Taboulé! bravo c'est tout réussi Domi, effet coccinelle en plus quelle chance!
Bises et très bon vendredi à toi.


domi 07/08/2010 06:48



Merci pour ton enthousiaste visite, bises



Présentation

  • : Le blog de domi
  • Le blog de domi
  • : cuisine créative
  • Contact

Profil

  • domi
  • Je suis un barjot de cuisine (visuelle)créative et innovante
  • Je suis un barjot de cuisine (visuelle)créative et innovante

Recherche